Algerie Europe coopération durable

Algerie Europe coopération durable
Patrick le Berrigaud

jeudi 20 octobre 2011

Algerie ORAN l’énergie solaire

ORAN - Quelque 10.000 habitations rurales réparties à travers le territoire national seront approvisionnées "avant la fin de l’année en cours" en électricité par le biais de l’énergie solaire, a annoncé jeudi à Oran un représentant du Haut commissariat au développement de la steppe (HCDS).
"Ce programme, initié par le HCDS, est destiné aux éleveurs et agriculteurs, et sera lancé avant la fin de l’année en cours", a précisé ce responsable dans une déclaration en marge des travaux du Salon international des énergie nouvelles et propres et le développement durable.
Le Haut commissariat au développement de la steppe avait déjà réalisé un programme ciblant 5.000 foyers de nomades ainsi que des habitations fixes, situées dans des zones rurales, en plus du renforcement important des puits par des équipements en énergie solaire.
Par ailleurs, le HCDS £uvre à l’utilisation de l’énergie solaire à d’autres filières agricoles, à l’instar de l’aviculture, et envisage également le développement d’autres énergies, comme l’énergie éolienne et la géothermique, utilisée dans le réchauffement des serres.
Ce Salon, inauguré mercredi, constitue pour le HCDS, qui pilote 18 wilayas steppiques, une opportunité pour exposer les programmes de développement dans ces zones.
Ce rendez-vous qui prend fin vendredi a connu la participation de plusieurs secteurs, comme l’agriculture et l’hydraulique, qui utilisent des technologies modernes, basées sur les énergies renouvelables, dans le traitement des eaux destinées à l’irrigation agricole.
ORAN - Quelque 10.000 habitations rurales réparties à travers le territoire national seront approvisionnées "avant la fin de l’année en cours" en électricité par le biais de l’énergie solaire, a annoncé jeudi à Oran un représentant du Haut commissariat au développement de la steppe (HCDS).
"Ce programme, initié par le HCDS, est destiné aux éleveurs et agriculteurs, et sera lancé avant la fin de l’année en cours", a précisé ce responsable dans une déclaration en marge des travaux du Salon international des énergie nouvelles et propres et le développement durable.
Le Haut commissariat au développement de la steppe avait déjà réalisé un programme ciblant 5.000 foyers de nomades ainsi que des habitations fixes, situées dans des zones rurales, en plus du renforcement important des puits par des équipements en énergie solaire.
Par ailleurs, le HCDS £uvre à l’utilisation de l’énergie solaire à d’autres filières agricoles, à l’instar de l’aviculture, et envisage également le développement d’autres énergies, comme l’énergie éolienne et la géothermique, utilisée dans le réchauffement des serres.
Ce Salon, inauguré mercredi, constitue pour le HCDS, qui pilote 18 wilayas steppiques, une opportunité pour exposer les programmes de développement dans ces zones.
Ce rendez-vous qui prend fin vendredi a connu la participation de plusieurs secteurs, comme l’agriculture et l’hydraulique, qui utilisent des technologies modernes, basées sur les énergies renouvelables, dans le traitement des eaux destinées à l’irrigation agricole.APS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire